The ORS Int. is the official adjudicator of ocean rowing records for Guinness World Records

 


Roger Montandon (Suisse)


 Laurent Antonoff
 

Un petit bateau dans la tête

Roger Montandon

 Le Courage au bout des rames
Mer Rouge, Atlantique, Amazone


Éditions Favre SA, April 1997
 

Roger Montandon est ne en Suisse en septembre 1946. Meme pas sous le signe du poisson. Et pourtant, quelle passion pour la mer et quel destin hors du commun! II a passe trois années dans la marine marchande a naviguer sur tous les oceans du globe. II a realise plus de mille embarcations dans divers chantiers navals et a conçu diverses inventions personnelles, telles qu'un bateau ideal pour la pêche et la promenade, baptise "Vent du Nord", ou une canne a pêche téléréglable révolutionnaire, a éléments coniques et non plus paralléles.

Et surtaut ses derniers exploits, qui en font une sorte de hems et un aventurier accompli, un record de la traversée de I'Atlantique a la rame en soixante jours en 1996 et, dans la foulée, !a descente du fleuve Amazone-en pirogue! Et ce ne sont pas les écueils qui ont manque sur la route qui a conduit le galérien a réaliser ses rêves d'enfant. épiques souvent, tragiques parfois.
Mais Roger Montandon a toujours poursuivi son périple, contre vents et marées et malgré les sarcasmes d'une partie de I'opinion publique. II ne voulait visiblement pas renier la devise qui figure sur ses armoiries familiales, représentant une ancre sous trois etoiles: (<Je crois ferme en cet ocean et m'attache au ciel visiblement )). A ce titre, le destin de Roger Montandon est exemplaire et nous donne une formidable leçon de tenacity, de courage et surtout de modestie, car il reste humble et tauchant.



 

 


Le rameur de l'espoir

http://www.objectifreussir.ch/

Roger Montandon est-il un homme hors du commun?
 

Certains disent qu'il est fou, d'autres qu'il est génial.
Ou est la vérité? Objectif Réussir l'a rencontré pour vous.

Qui ne connaît pas Roger Montandon? Ce navigateur solitaire qui ne craint pas de parcourir mers et océans, en solitaire, à bord d'une embarcation à rame qu'il a construit lui-même. Avant cela, Roger Montandon avait appris le métier de constructeur de bateaux, puis il a navigué en mer au sein de la marine marchande. De là à décider de se construire des embarcations munies uniquement de rames et décider de traverser mers et océans en solitaire, il y a une démarche que beaucoup de personnes ne comprennent pas. Certains disent qu'il est fou, d'autres qu'il est tout simplement génial.
A notre avis, Roger Montandon est ni l'un ni l'autre. Pour nous qui l'avons rencontré, il est tout simplement un homme qui a compris que pour découvrir les véritables valeurs de la vie; il fallait oser aller jusqu'au bout de ses rêves.

Celui qui ne connaît pas Roger Montandon, pense que cet homme exceptionnel doit posséder une stature d'athlète, avec des muscles à rendre jaloux Schwarzenegger. Et bien non, j'ai même envie de dire que Roger Montandon est un homme comme les autres.
Alors, comment fait-il pour pouvoir ramer douze heures par jour pendant des semaines et des semaines, seul au milieu des mers ou des océans? Pour simplifier, je dirais que c'est dans la tête que cela se passe.
Des heures d'entraînements certes il en a fait et il continue d'en faire, en mère ou sur le lac de Neuchâtel. Mais c'est tout de même dans sa tête qu'il trouve toutes ses forces et sa volonté. Roger Montandon fait partie de ces hommes qui ont dû un jour faire face à la maladie et qui ont décidé de ne pas se laisser abattre. Il a compris que dans la vie, pour connaître le vrai bonheur, il faut aller au bout de ses rêves.

En intitulant cet article, le rameur de l'espoir , j'aimerais faire passer le message à tous les jeunes qui, en ces temps difficiles se réfugient dans la drogue, qu'ils font une très grande erreur. Même si les temps que nous vivons sont difficiles, il est toujours possible, quand on le veut vraiment, de réaliser ses rêves. Même les plus fous.


Quand vous est venue l'idée de faire des traversées, en solitaire et à la rame?

Cela remonte à 27 ans en arrière. J'avais fait à cette époque Construire un bateau pour deux personnes. Mais à la dernière minute, mon ami s'est désisté, alors j'y ai renoncé. Ensuite, j'ai promis à ma femme que je ne partirais pas en solitaire avant que nos enfants soient élevés.
Quelles sont vos projets immédiats?
Traverser l'Atlantique au mois de novembre, des Canaries aux Antilles. Cela représente environ 5200 km que j'espère parcourir en deux ou trois mois. Puis faire une fois le tour du monde. Ca c'est mon plus grand rêve.

  1983-2005 Ocean Rowing Society

Design by REDTED